All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Pour « PROcrastineurs » seulement

Par Audrey X – le dans Bien-être, Vie étudiante
Procrastination montreunsplash

Je procrastine, tu procrastines, on procrastine.

Procrastiner. Ce mot semble sur toutes les lèvres des universitaires. L’autre jour, j’en discutais avec mon père, un baby-boomer. Il ne savait pas de quoi je parlais. J’ai ensuite eu une conversation à ce sujet avec mon beau-père, né dans le milieu des années 60. Lui non plus ne comprenait pas. C’est parce que ces hommes (et femmes), d’une autre génération, NE PROCRASTINAIENT PAS (avertissement! Ici, GROSSE généralisation, je sais!).

Eh oui, cher ami. Il est possible de vivre sa vie sans remettre tout au lendemain (ou au sursurlendemain pour ma part).

Afin de rédiger cet article, j’ai lu de nombreux écrits sur le sujet, parfois d’ordre scientifique et parfois d’ordre ludique. Le nombre de sites Internet qui proposent des solutions est tout simplement fa-ra-mi-neux! Même les Nerds possèdent un article qui s’intitule « Les 10 commandements de la procrastination ». En cette fin de session (ou pour la prochaine session!), j’ai tout de même voulu rédiger ma propre liste de solutions afin de t’aider à t’extirper de sous ta pile de travaux. Si tu suis bien mes QUATRE conseils, je crois que tu survivras à ta fin de session. Sinon, je peux toujours te référer à un bon conseiller en orientation (petite blague).

Premier conseil

ALERTE! Âmes sensibles s’abstenir!

Prends cet article que tu es en train de lire et copie-colle-le dans Word. Puis, DÉCONNECTE  TON WI-FI! Je répète, DÉCONNECTE TON WI-FI.

Depuis l’invention de l’Internet (aucune source là-dessus), les gens procrastinent. Je sais que Netflix et 9Gag (Reddit pour certains) t’attirent et t’interpellent, mais tu dois à présent te montrer fort et ne plus les consulter. Bien sûr, je sais que tes travaux nécessitent le support d’un ordinateur, alors c’est de ton réseau que tu devras te déconnecter.

Je sais aussi que c’est facile de se reconnecter. On commence en se disant, oui, mais là, je dois trouver une information sur le syndrome X pour ma recherche sur la psychologie des criminels qui sont internés à Pinel et SEUL Internet peut me fournir LE renseignement qu’il me manque. Mais toi et moi savons parfaitement qu’il ne suffit que d’un regard pour bifurquer vers les pages qui te piègeront dans le cercle vicieux de la procrastination.

Mon truc: va sur Internet (Oui, je sais, je me contredis, mais lis la suite et tu verras) et amasse toutes les informations nécessaires à ta recherche. Copie-colle-les sur une page Word (ou autre), note la source et DÉCONNECTE-TOI ensuite de ton réseau Internet.

Tu croyais que ça, c’était le plus ardu, prépare-toi à une bombe pour mon deuxième conseil.

Deuxième conseil

Pour la plupart d’entre vous, il est impossible de vivre sans lui. Pour d’autres, il s’agit tout simplement d’une partie de votre âme, d’une extension de votre bras. Vous dormez, mangez et prenez même votre douche avec lui. Et j’ai nommé: le cellulaire.

Je sais! Je sais! Ce que je m’apprête à te demander est sans doute une des choses les plus éprouvantes à faire, mais je crois en toi.

Tu. Dois. Éteindre. Ton. Cellulaire.

Car oui, même si tu te déconnectes de ton réseau Internet, il est toujours possible pour ton ami virtuel d’être une incroyable source de distraction. Je n’ai rien à ajouter là-dessus.

Troisième conseil

Ouf! On a passé la partie la plus difficile.

Je sais que de nombreux sites recommandent d’établir une liste, mais, perso, je ne trouve pas cela assez précis. Un horaire. En créant un horaire précis de tes journées, il y a moins de chance que tu te laisses aller. Je te donne un exemple:

Si tu te sens d’attaque, tu peux même y aller avec des heures. Plus ton horaire est défini, mieux tu seras guidé. Moi-même, j’utilise cette technique et crois-moi, cela porte fruit et j’obtiens de meilleurs résultats avec un emploi du temps qu’avec une liste barbouillée sur le coin d’une table…même si tu l’as enjolivé de petits cœurs.

Conseil final

Lui, tu vas l’aimer. Tu dois…roulements de tambour…dormir. Étudiant, on se dit, je vais sortir vendredi soir et samedi matin, je rédigerai mon travail.

Je sais que c’est un peu irréaliste de te demander cela, mais c’est ma meilleure recommandation: vendredi soir, couche-toi tôt et aie foi en moi, ça va payer. Le sommeil est ton meilleur ami.

Bon, ouf! Ça y est, tu as passé à travers sans faire un arrêt cardiaque ?

Sache que même si je t’ai donné mes meilleurs conseils, cela ne t’empêche pas non plus d’en suivre d’autres. Tu peux trouver un lieu sûr et calme et avertir tes amis et ton amoureux de ne pas te déranger, par exemple. J’ai aussi lu sur plusieurs autres sites qu’on doit se récompenser au bout d’un long moment de travail acharné. Je dois t’avouer que ce dernier conseil me fait douter. Le piège avec les récompenses c’est qu’on passe davantage de temps à se récompenser qu’à travailler. Le plus important, je pense, c’est de ne pas être trop sévère envers toi-même. Écris d’abord une ligne. Et ne te lève pas tant qu’elle n’est pas rédigée. Écris n’importe quoi. Puis, une deuxième suivra. Sinon, fais un plan et suis-le.

Sur ce, je dois te laisser, j’ai un travail à terminer.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -