All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Quand il faut apprendre à décrocher

Par Marie-Audrey Perron – le dans Bien-être, Santé

J’étais censée écrire un article sur le fait que je manque de temps dans la vie, mais ironiquement, j’ai pas eu le temps de le faire.

Désolée. On se revoit le mois prochain.

Ben non, c’est une blague.

C’est pas SI pire que ça.

Mais c’est vrai que j’ai de moins en moins de temps pour moi. On dirait que mon corps n’arrive pas à s’adapter à ma nouvelle réalité d’adulte-qui-cuisine-du-brocoli-le-samedi-matin. On va se le dire, il n’y a pas tellement de différence entre aller à l’école cinq jours par semaine et travailler cinq jours (ok, six jours) par semaine. Pis une nuit de huit heures, peu importe, ça reste une nuit de huit heures. Mais non. Désolée, maintenant que tu es une adulte-avec-une-carte-métro-et-moi, tu es toujours fatiguée et tu ne trouves jamais deux minutes pour voir tes amis.

Sauf qu’un jour, il faut oser dire stop. Parce que sinon, on risque une dépression. Ou, comme moi, on prévoit son propre burn-out. Avec le temps, j’essaie de penser à moi. De faire autre chose que le ménage pendant ma seule journée de congé.

040914-002-600x288http://misschocoreve.blogspot.ca/

Il y a plein de manières de prendre soin de soi-même. Étonnamment, faire le ménage en est bel et bien une. Si arriver dans ton appart sale te stresse, ça vaut la peine de sacrifier une heure de ton temps pour passer le balai. Et on se sent tellement mieux après! La bonne odeur du M. Net et la vaisselle propre, il n’y a souvent rien de mieux.

Il faut apprendre à décrocher. À faire un quinze minutes de jogging même si on a quatre appels manqués sur son cellulaire. À faire exploser deux, trois bombes Lush dans son bain même si l’agenda déborde de tâches à effectuer. Parfois, c’est simplement d’abandonner et d’aller se coucher à huit heures et demie un samedi.

On mérite tous de se trouver une activité qui nous détend. Mais mieux encore, il faut maximiser le temps de congé qu’on a! On s’entend, personne n’a envie de passer son dimanche à cuisiner, mais le mercredi soir, quand on revient de 8 heures de cours et de 4 heures de travail, quand une pile de devoirs nous attend, on est tellement contents d’avoir un repas de prêt dans le congélateur!

L’agenda aussi, c’est super important. Avis à tous les hommes-femmes-d’affaires en devenir, votre cerveau va oublier des trucs. Mais en notant tout dans un calepin et en utilisant des codes de couleur – urgent, pressant, peut attendre – on se facilite la vie, j’vous en passe un papier!

Eklada

Et finalement, il faut s’en permettre. C’est le meilleur truc que je peux te donner. Comme la personne qui fait un régime a le droit de s’enfiler un pot de crème glacée une fois de temps en temps, le workaholic en nous doit se permettre une soirée avec des amis, l’ordinateur éteint, le cellulaire rangé.

Ça va juste travailler mieux le lendemain.

J’vous quitte là, j’ai vraiment pas le temps!

Plus de bien-être

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Garder le cap

Garder le cap

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère