All time BetterBe Branchez-vous Carrières

4 facteurs pour comprendre le stress

Par Marie-Pier Gauthier – le dans Psycho
Du stress, tout le monde en vit. Manquer son autobus, se faire engueuler par son patron, étudier pour un examen… les situations stressantes sont nombreuses, fréquentes et diversifiées. Je vous propose aujourd’hui une nouvelle façon de comprendre le stress, ainsi que quelques principes pour mieux le gérer et s’en accommoder selon Sonia Lupien, psychologue et chercheure en stress, qui est l’auteure d’un des meilleurs livres que j’ai lus sur le sujet : Par amour du stress.

4 facteurs pour comprendre le stress

Le CINÉ

Selon Sonia Lupien, les stresseurs peuvent être classés sous l’acronyme CINÉ, soit : le contrôle faible, l’imprévisibilité, la nouveauté et la menace à l’égo. Voyons ensemble ces quatre facteurs.

Le contrôle faible : sentir qu’on n’a peu ou pas de contrôle sur la situation qui nous arrive.

Exemple : C’est le professeur qui va choisir avec qui vous allez faire votre travail d’équipe. Vous n’avez pas le contrôle sur le choix de vos coéquipiers et cela vous stresse.

L’imprévisibilité : Il se produit quelque chose d’inattendu, ou alors vous êtes dans l’impossibilité de savoir ce qui va se produire lors d’une situation.

Exemple : Un proche est malade. Vous ne savez pas comment sa situation va aller dans les jours à venir.

La nouveauté : Il se passe quelque chose de nouveau que vous n’avez jamais expérimenté.

Exemple : Vous commencez un nouveau programme d’étude et ne savez pas à quoi vous attendre.

Menace à l’égo : La situation représente une menace pour votre égo.

Exemple : Vous devez faire une présentation devant toute la classe.

Plus une situation rencontre de critères, plus elle sera stressante. Une situation hyper stressante serait donc nouvelle, menaçante pour notre égo, imprévisible et nous laissant un contrôle faible sur la situation.

L’utilité du stress

Le stress, on en parle constamment, et souvent pour relater ses effets négatifs. Mais à la base, le stress est utile. En effet, autrefois, dans la préhistoire, quand on chassait le mammouth, le stress était utile à la survie, il servait à nous protéger du danger. En effet, il faut être prêt à réagir si un mammouth décide de nous attaquer.

Le problème aujourd’hui, c’est que le stress n’est plus aussi «physique», alors que notre corps réagit physiquement. Face à un patron récalcitrant, notre corps s’active, même si on ne partira pas à courir pour lui échapper. Notre corps se met alors à relâcher des hormones de stress, même si on ne peut courir ou se battre; la réaction de fight or flight pour laquelle notre corps nous prépare. Ainsi, toutes ces hormones relâchées dans notre système s’accumulent et nous donnent de l’énergie pour faire face à un stress physique, alors que nous ne la dépensons pas. C’est cette accumulation d’hormones dans notre corps qui est nuisible, pas le stress en tant que tel, qui est plutôt un allié précieux à notre survie.

meditation-sudying-blog

Mais que faire pour mieux gérer notre stress ?

Avant tout, sachez qu’il est impossible d’éliminer complètement le stress de votre vie, mais qu’il est possible d’apprendre à vivre avec. Selon Dre Lupien, il n’y a pas de solution facile ou universelle pour gérer son stress, et une situation sera stressante si on l’interprète comme telle. C’est ce qui explique pourquoi une situation peut être stressante pour l’un, mais pas pour l’autre.

Il y a plusieurs trucs faciles pour gérer l’anxiété et le stress. L’exercice est un excellent moyen de restaurer un équilibre émotionnel et d’évacuer le stress, car tu dépenses beaucoup d’énergie et tu penses à une seule chose pendant 30 minutes ou même une heure (toutes ces endorphines!). Écouter de la bonne musique ou prendre du temps pour toi peut aussi vaincre le stress et t’aider à rester zen. Ces techniques de relaxation sont avantageuses non seulement pour contrer des situations difficiles, des pensées négatives et un manque de confiance, mais elles sont aussi bénéfiques pour prendre du recul et relativiser toutes sortes de situations.

Voyons maintenant comment s’occuper de notre stress :

D’abord, reconnaitre qu’on est stressé. Quand on vit du stress, notre corps nous signale que ça ne va pas : notre cœur bat plus vite, notre respiration s’accélère, on transpire…

Il faut ensuite déterminer ce qui nous stresse. Lorsque l’origine de notre stress a été trouvée, on peut maintenant déconstruire le stresseur selon le CINÉ. Est-ce que la situation nous stresse parce qu’on a l’impression de manquer de contrôle? Car elle est imprévisible? Car elle est nouvelle? Menace-t-elle notre égo?

Déterminer les caractéristiques de la situation qui nous stresse nous permet de mieux agir sur celle-ci. On peut maintenant trouver des solutions propres à chaque caractéristique.

Le fait d’avoir des solutions, ou des plans B, C, D… pour une situation fait en sorte que le cerveau détecte moins de menace puisqu’on lui indique qu’on a un certain contrôle sur la situation. Selon la chercheure, 85% des gens ne mettront jamais leur plan B à exécution, mais juste le fait de savoir qu’on a un plan B suffit à diminuer notre réaction de stress.

Studying with a smile

Donc, maintenant que vous en savez plus sur votre stress, il n’en tient qu’à vous de trouver les bons outils pour combattre votre mammouth!

Continuez votre lecture

Les 10 commandements de la gestion du stress

Les 10 commandements de la gestion du stress

Madison Desmarais -
L’anxiété, parlons-en!

L’anxiété, parlons-en!

Stéphanie Allard -
Organiser sa chambre pour réduire son stress

Organiser sa chambre pour réduire son stress

Chloé Néron -
Ces habitudes occidentales qui nous créent trop de stress

Ces habitudes occidentales qui nous créent trop de stress

Hugo Cournoyer -
10 trucs faciles pour gérer ton anxiété

10 trucs faciles pour gérer ton anxiété

Eve Bilodeau -
LE BUDGET POUR LES NULS

LE BUDGET POUR LES NULS

Nerds -
Méditation 101

Méditation 101

Ethel Gutierrez -
6 astuces pour mieux gérer le changement

6 astuces pour mieux gérer le changement

Chloé Néron -
Entre le sommeil et la santé mentale

Entre le sommeil et la santé mentale

Karl Boulanger -
Guide 101 pour surmonter l’anxiété de performance

Guide 101 pour surmonter l’anxiété de performance

Marie-Pier Hamon -
L’art de ne pas «péter au frette»

L’art de ne pas «péter au frette»

Nerds -
Vivre avec l’anxiété généralisée

Vivre avec l’anxiété généralisée

Eve Bilodeau -
Le petit guide pour mieux comprendre les films – Le bien et le mal, ça veut dire quoi? (3)

Le petit guide pour mieux comprendre les films – Le bien et le mal, ça veut dire quoi? (3)

Hugo Cournoyer -
Quand le bonheur joue à la cachette

Quand le bonheur joue à la cachette

Joanie Hébert -
La fois où j’ai médité 10 jours en silence

La fois où j’ai médité 10 jours en silence

Amélie Legrand -