All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Voici pourquoi j’ai arrêté le Top Body Challenge

Par Nerds – le dans Bien-être
Des nouveaux programmes d'entraînement, il y en a toutes les semaines. C'est bien d'en essayer plusieurs afin de trouver lequel nous correspond le mieux et pour ma part, je n'ai pas eu d'illumination en tentant de me mesurer au Top Body Challenge.

J’étais avec mes amies Carolane* et Josiane* lorsque nous avons toutes les trois décidé de commencer le Top Body Challenge (TBC) créé par Sonia Tlev et Lucile Woodward. Je mangeais une savoureuse pointe de pizza quand Josiane s’est exclamée, en regardant son compte Instagram: «Hey! Pourquoi on ferait pas le Top Body Challenge ensemble?» Je l’ai regardée, à demi absorbée par mon fromage et mon pepperoni: «Le Hot Body quoi?» Elle m’a reprise, le plus sérieusement du monde, tandis que Carolane nous regardait silencieusement: «Le Top Body Challenge! C’est une manière ultra rapide de perdre du poids!»

Fitness
Photo par Lauren sur Unsplash

C’est ainsi que je me suis retrouvée, sans vraiment m’en rendre compte, à faire des séances d’entraînement (de torture?) 5 fois par semaine avec mes deux amies. Josiane m’avait convaincue en me disant que j’aurais un ventre plat, des abdominaux de la mort et plus aucun bourrelet après seulement 12 petites semaines à faire 30 à 45 minutes d’exercice physique par jour. En plus, je n’avais pas besoin de payer un abonnement au gym et donc d’aller suer avec tous les adeptes de bodybuilding de l’école. Je n’aurais qu’à me procurer un tapis de yoga, une tenue de sport (ou quelque chose qui ressemblait à ça), une corde à sauter et deux petits haltères. Josiane s’occupait de se procurer l’application du TBC et le salon de Carolane nous offrait assez d’espace pour qu’on puisse y faire nos séances d’entraînement. J’étais donc certaine qu’une débutant comme moi, bref une couch potato abonnée aux livraisons de pizza hebdomadaire, serait amplement en mesure de relever ce challenge-là en un claquement de doigts. Je suis rapidement tombée de mon beau nuage en forme de vélo elliptique!

La première journée de notre Top Body Challenge, on devait faire 30 minutes de musculation pour renforcer nos abdominaux et nos cuisses. Si ma motivation était ok quand nous sommes arrivées chez Carolane à 17h00, elle était complètement atroce après 30 minutes à faire du circuit training et à éliminer de la graisse qui, la plupart du temps, ne m’incommodait pas tant que ça. Durant toute la séance d’entraînement, Josiane nous criait, à Carolane et moi, tandis que nous faisions des squats à répétition, la planche et des redressements assis, de penser à notre shape de plage pendant que du Pitbull jouait dans le tapis. Pour ma part, tout ce qui me passait par la tête était une succession de sacres entrecoupés de questionnements profondément existentiels («Je me demande si je devrais m’inscrire à L’amour est dans le pré l’année prochaine», «Est-ce que je devrais me teindre en rousse ou en blonde?», «Qui a inventé le Kraft Dinner?»). C’est justement quand je pensais au Kraft Dinner, aka le macaroni au fromage le plus délicieux au monde (désolée Ricardo!), que Josiane nous a parlé du guide nutritionnel élaboré par Sonia Tlev. Eh, oui! En plus de faire du sport, on devait bien manger pour perdre du poids. Je suis partie assez aigrie de chez Carolane. Cela allait évidemment se reproduire.

Marcher
Photo par Bruno Nascimento sur Unsplash

La semaine a continué. On se réunissait chez Carolane du lundi au vendredi à 17h00 pour nos courtes, mais intenses séances de sport. Si la motivation de Josiane ne ternissait pas d’un pouce, la mienne ainsi que celle de Carolane s’amenuisait peu à peu. Je voyais de moins en moins l’intérêt d’avoir une shape de plage ou un corps à la Kylie Jenner, surtout si cela impliquait que je ne pouvais pas manger ce que je voulais quand je le voulais et que je devais suivre un programme sportif qui me faisait suer jusqu’à éliminer la moindre particule d’eau à l’intérieur de mon corps.

Outre ces quelques inconvénients, j’aurais probablement continué le programme sportif si cela n’avait pas été aussi restrictif. Mais j’aime pouvoir accepter d’aller dans un 5 à 7 le vendredi soir sans avoir à me sentir mal parce que je saute une séance de training ou que je mange une frite en l’accompagnant d’une ou deux bières. Perdre du poids ne devrait pas diriger ma vie. 

J’aime aussi faire du sport pour le simple plaisir de bouger. Il n’y a rien d’amusant à s’imposer un programme minceur et à comparer ses résultats avec celui de centaines d’abonnées Instagram. C’en est, à la limite, très malsain…

C’est pourquoi j’ai décidé d’abandonner le Top Body Challenge. Je n’ai toutefois pas renoncé à l’activité physique. Carolane et moi nous sommes inscrites dans une classe de yoga et allons faire de l’escalade une fois par semaine. C’est bon pour notre santé physique et cela nous rend beaucoup plus zen que nos séances de TBC! 

*Noms fictifs


Crédit photo couverture: Photo par Cyril Saulnier sur Unsplash

Continuez votre lecture

J’ai essayé de suivre le plus de tendances pendant un mois

J’ai essayé de suivre le plus de tendances pendant un mois

Nerds -
J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

Quand j’ai décidé de changer.

Quand j’ai décidé de changer.

Nerds -
J’ai peur du noir

J’ai peur du noir

Pourquoi je suis d’accord avec le PO Beaudoin Challenge!

Pourquoi je suis d’accord avec le PO Beaudoin Challenge!

Julie Morisset -
J’ai d’autres qualités : J’ai appelé ma mère.

J’ai d’autres qualités : J’ai appelé ma mère.

Ève Landry -
La fois où j’ai médité 10 jours en silence

La fois où j’ai médité 10 jours en silence

Amélie Legrand -
J’ai fini mes études et j’ai la chienne

J’ai fini mes études et j’ai la chienne

Libère le crossfiteur en toi

Libère le crossfiteur en toi

Ce que j’ai découvert en réalisant ma bucket list

Ce que j’ai découvert en réalisant ma bucket list

Audrey Chabot -
Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Ève Landry -
Pourquoi j’ai dit adieu à la balance

Pourquoi j’ai dit adieu à la balance

Kristine Bergeron -
J’ai d’autres qualités : partir en voyage

J’ai d’autres qualités : partir en voyage

Ève Landry -
J’ai d’autres qualités : ma première pire journée

J’ai d’autres qualités : ma première pire journée

Ève Landry -
Bouger plus : motivation 101!

Bouger plus : motivation 101!

Ethel Gutierrez -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.