All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Bye Watson

Par Nerds – le dans Bien-être

J’aimais pas ça les chats.

Je les trouvais arrogants. Je les trouvais vaniteux, insensibles, las. Je les trouvais sans intérêt. Une fois, j’en ai reçu un sur la cuisse, les griffes bien certaines de cicatriser bien comme il se doit. C’était la guerre. Quand je t’ai trouvé sur le bord de la piscine, j’étais pas sûre que ça fonctionnerait nous deux.

Je me suis surprise à te chercher le soir quand je rentrais, à faire mon hypocondriaque sur Google quand t’avais le malheur de sauter un repas ou d’avoir une petite toux. Je me suis surprise à faire exploser Dropbox de photos de ta face sous différents angles. Sans que je m’en rende trop compte, tu faisais désormais partie des meubles.

Tu m’as pas toujours fait ça facile, t’étais arrogant comme les chats peuvent l’être. Tu m’as coûté une petite fortune quand t’as décidé d’être un chien et que t’as cassé tes canines sur un os. Tu m’as décroché quelques larmes quand t’as fait pipi sur mes nouvelles chaussures. J’avoue avoir planifié de te priver de croquettes quand tu me réveillais en mangeant mes cheveux (et mon crâne).

Les gens passent et quittent, les gens s’arrachent le coeur avec des futilités. Pis toi, à me demander un peu de chaleur et des croquettes, tu me rappelais c’était quoi l’amour à sa plus simple expression. Mon petit chat de bord de piscine m’a jamais demandé de performer, d’être belle, de toujours comprendre, d’être raisonnable. Mon petit chat ne me demandait pas d’être quelqu’un. Mon petit chat me demandait juste de scooper sa litière et de jamais l’abandonner. Pis là mon petit arrogant, tu m’as envoyé ton acte final, ton dernier mauvais coup. Tu m’as obligée à accepter de te laisser partir.

Photo: Chanel Garceau (@chaachaanel)
Photo: Chanel Garceau (@chaachaanel)

«Juste un chat» qu’on m’a dit. Comme si le degré d’attachement qu’on portait à un petit être vivant avait ses limites et que c’était quantifiable. Tristement peut-être, je t’ai apprécié beaucoup plus qu’une panoplie d’humains qui ont croisé ma route.

J’ai pas toujours été à mon meilleur. Dans les aléas de la vie, y’a des journées où mon existence était déjà bien trop, où j’avais pas la capacité d’être un humain pour toi aussi et que, comme si tu comprenais, tu te roulais en boule sur mes cuisses, le temps que ça prenait pour recoller mes morceaux un petit peu. Ma petite thérapie sur quatre pattes a jamais manqué de temps ou de patience pour moi quand moi-même je gérais mal ma personne. Si tout le monde avait la chance de recevoir un peu de cet amour là, y’aurait probablement moins de bombes et de haine.

Il me reste encore quelques années avec ta soeur canine qui m’apprend chaque jour à me préoccuper de quelqu’un d’autre, à aimer sans condition et à être un meilleur humain. Ta naïveté de ce qu’était le monde dehors, ta façon de dire «je t’aime» sans mots, ta patience à tenter de voler la bouffe du chien et ton ronronnement chaque fois que tu dormais sur moi m’auront donné la chance d’apprendre à m’engager envers quelque chose d’autre que moi-même et mes besoins. J’ai eu la chance de prendre soin de toi pendant 4 ans et, crois-moi, tu m’as donné bien assez pour que je ne t’oublie pas, juste un chat ou pas.

Merci pour tout.

Je t’aime,
Ta mère chat

Par Chanel Garceau
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Le dernier mot.

Le dernier mot.

Nerds -
Se saouler au déni

Se saouler au déni

Nerds -
As-tu une cigarette?

As-tu une cigarette?

Nerds -
Le divorce dans la vingtaine

Le divorce dans la vingtaine

Audrey X -
J’ai oublié de prendre soin de moi

J’ai oublié de prendre soin de moi

Andreane Viau -
Autopsie d’un deuil

Autopsie d’un deuil

Nerds -
Je suis une cat person et je m’assume

Je suis une cat person et je m’assume

Ma très chère application Tinder…

Ma très chère application Tinder…

Nerds -
Perdre son chien et son meilleur ami

Perdre son chien et son meilleur ami

Quand est-ce qu’on commence à se détester?

Quand est-ce qu’on commence à se détester?

Sarah-Jane Vocelle -
6 ans, quatre dents en moins et de la nostalgie à l’infini!

6 ans, quatre dents en moins et de la nostalgie à l’infini!

Décembre me hait

Décembre me hait

Ève Landry -
Questions à se poser AVANT d’adopter un animal

Questions à se poser AVANT d’adopter un animal

Nerds -
Gabrielle, 25 ans, ex-anorexique

Gabrielle, 25 ans, ex-anorexique

Nerds -
J’ai l’interrupteur défectueux, autant l’accepter

J’ai l’interrupteur défectueux, autant l’accepter

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.