All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Ma première expérience à la Color Run Night

Par Annick Gendron – le dans Santé
Après avoir vu des centaines de photos de mes amis colorés de la tête au pied au fil d'arrivée, c'est enfin à mon tour d'essayer la fameuse course aux couleurs, la Color Run Night.

Ma première expérience à la Color Run Night

Et qui m’accompagne dans cette folle aventure ? Ma petite maman. Oui oui, la même maman qui n’a jamais vraiment aimé faire du sport et qui en pratique seulement par obligation, parce que c’est bon pour la santé. Et bien, j’ai réussi à la convaincre de m’accompagner et nous partons donc pour sa première course ! «Je vais être toute seule de vieille, c’est sûr !», «Pas obligée de faire exprès de passer dans la peinture là, hein ?», «Ça se peut que je marche tout le long, ok ?» T’inquiète maman, ça va être le fun.

img_20161001_180234Crédit : Annick Gendron

L’arrivée au Circuit

Dès notre arrivée au Circuit Gilles-Villeneuve, nous sentons l’excitation des participants. Pas de stress, pas d’inquiétude, mais bien de l’excitation à l’état pur. Jeunes et moins jeunes, entre amis ou en famille, on épingle les dossards et on finalise les costumes lumineux. Sous un ciel encore clair, les participants sont appelés à la scène pour le lancer des cadeaux; le party est sur le point de commencer.

Nous avons droit a un échauffement de type Zumba avec des danseurs plus que talentueux qui font bien de nous rappeler inconsciemment que nous n’avons pas le beat dans le sang ! Peu importe, c’est une belle occasion de rire de soi, de ne pas avoir peur du ridicule et de lâcher son fou entre amis!

img_20161001_183556Crédit : Annick Gendron

Le départ

À 19h tapante, on se dirige vers la ligne de départ. Ma mère me regarde avec des yeux «Veux-tu bien me dire pourquoi je me suis embraquée là-dedans?!». On attend le départ et je me retourne pour constater le merveilleux spectacle de lumières derrière nous. C’était un décor tout simplement féerique.

3-2-1 c’est parti ! On court. Maman court ! La première station de couleur arrive rapidement et je ralentis le pas pour laisser ma mère réfléchir à sa «technique de déviation des couleurs». Après courte réflexion, elle conclue «Ah ben awaille donc dans peinture, on va être sale anyways. Ça va juste être drôle.» Et ma mère s’élance dans le nuage de poudre orange. À partir de là, on rit jusqu’à la fin du parcours. Rose, bleu, jaune, bulles au savon fluo, le parcours est parsemé de surprises qui ne donnent pas du tout envie de déjà terminer les 5 kilomètres.

img_20161001_190608Crédit : Annick Gendron

Le fil d’arrivée

On traverse le fil d’arrivée et le party est déjà commencé à la scène principale. Toute la couleur reçue lors du parcours semble être un échantillon par rapport à ce qui nous attend à la scène. C’est littéralement une pluie de couleurs poudreuses qui danse au rythme de la musique. «C’était le fun hein ?!» Oui maman, c’était super le fun et je suis fière de toi !

img_20161001_202742Crédit : Annick Gendron
img_20161001_202647Crédit : Annick Gendron

En somme, si votre but est de courir pour battre des records, la Color Run n’est peut-être pas pour vous. Premièrement, le course n’est pas chronométrée et en vous dépêchant, vous allez passer à côté de l’essentiel de la course : le plaisir de passer dans les nuages de couleurs. On le fait pour le plaisir et non pas pour faire de la performance. La Color Run rassemble les gens et les encourage à revenir édition après édition.

Oui, on recherche des fidèles coureurs, mais un autre but important de ces 5 kilomètres est d’aller chercher de nouveaux amateurs; des gens comme maman. Des gens qui pensent que la course se porte mieux chez les autres que sur eux. On veut inciter les gens à bouger et à voir le sport comme une activité plaisante plutôt que comme une corvée. Et bien mission accomplie ! Je crois bien qu’il y a déjà deux inscriptions pour l’an prochain.

Continuez votre lecture

9 exercices pour tonifier le haut du corps

9 exercices pour tonifier le haut du corps

Annick Gendron -
Quand le parc devient ton gym préféré

Quand le parc devient ton gym préféré

Annick Gendron -
Un seul conseil avant de commencer la course à pied

Un seul conseil avant de commencer la course à pied

Annick Gendron -
Prendre sa vie en main, un pas à la fois

Prendre sa vie en main, un pas à la fois

Annick Gendron -
Pourquoi je ne cours jamais sans mes écouteurs?

Pourquoi je ne cours jamais sans mes écouteurs?

Annick Gendron -
Hommage à la course

Hommage à la course

3 conseils (modestes) pour se mettre à la course à pied

3 conseils (modestes) pour se mettre à la course à pied

Nerds -
Le sightjogging: quand sport et tourisme se rencontrent!

Le sightjogging: quand sport et tourisme se rencontrent!

Quand le parc devient ta salle d’entraînement

Quand le parc devient ta salle d’entraînement

Mélissa Rose -
7 conseils pour bien se préparer à un marathon

7 conseils pour bien se préparer à un marathon

Ethel Gutierrez -
Pour mieux te détendre, sors tes crayons à colorier

Pour mieux te détendre, sors tes crayons à colorier

Marine Villomé -
Découvrir notre pays pour son 150e anniversaire

Découvrir notre pays pour son 150e anniversaire

Audrey Bellehumeur -
Ma première fois à Osheaga

Ma première fois à Osheaga

Marie-Pier Hamon -
La forme d’accord, mais la santé d’abord

La forme d’accord, mais la santé d’abord

Sarah-Marie Bernard -
Ma première folie

Ma première folie

Joanie Hébert -