L’obsession de vouloir planifier son futur

On veut toujours que tout soit parfait et que nos plans se déroulent exactement comme on les avait planifiés. Pourquoi est-ce qu’on est si obsédé par le futur?

Je suis le genre de personne à ne pas pouvoir répondre à la question: «Où te vois-tu dans 5 ans». Ce n’est pas que je n’ai pas de rêves, ni d’ambitions. Bien au contraire, j’accorde une assez grande importance à ma carrière professionnelle et j’ai plusieurs projets personnels en tête. Toutefois, je n’aime pas limiter mes choix et dire que c’est certain que je serai à un endroit bien précis. Les possibilités sont tellement infinies! Qui sait, peut-être serais-je conseillère en communication dans une grande entreprise, peut-être aurais-je aussi ma propre boîte ou peut-être même que j’en serai à la rédaction de mon premier roman? Peut-être que je travaillerai complètement dans un autre domaine d’ici quelques années. Je ne sais pas. Tout dépendra des opportunités qui se présenteront et des choix que je ferai à ce moment-là. Car je ne sais pas pour vous, mais j’ai beau m’imaginer tous les scénarios possibles, une fois devant ce type de décision, je ne sais pas vers où j’irai.

 

 

Mettons tout de suite les choses au clair, je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas penser un peu à notre avenir, les REER c’est important! Mais est-ce qu’on pourrait juste laisser le futur arriver et ne pas tenter d’en contrôler absolument chaque moment? Pourrait-on faire un peu de place à l’inattendu? La vie peut nous apporter tellement de belles surprises quand on lui en laisse la chance! Jamais je n’aurais cru un jour écrire pour NERDS, et pourtant c’est arrivé. Une opportunité s’est présentée et je l’ai saisie sans trop y réfléchir et puis tout cela m’amène vers plein d’autres options que je n’aurais jamais envisagées auparavant. En fait, il y a des moments où on a tellement une vision précise de nos plans futurs qu’on oublie que c’est possible aussi de diverger du plan et qu’autre chose d’encore plus merveilleux peut arriver.

C’est ce que je trouve beau des enfants, car ils ne se soucient aucunement de demain. Parfois, je me dis qu’on devrait les imiter plus souvent, juste pour se donner un p’tit «break» de notre vie d’adulte où l’on doit penser constamment à l’avenir et où ceux qui ne peuvent répondre à la fameuse question «Où te vois-tu dans 5 ans?» sont perçus comme des gens insouciants.

Je crois fermement que c’est quand même assez important de savoir où tu t’en vas et de savoir ce que tu veux dans la vie à long terme pour pouvoir aligner tes choix d’aujourd’hui avec ceux de demain, dans la mesure du possible. Mais tu n’as pas besoin d’en planifier chaque détail. Et surtout, ce n’est pas grave si les choses ne se passent pas comme tu l’aurais voulu. J’ai étudié dans le domaine des ressources humaines et je ne pensais jamais m’intéresser au domaine des communications. Pourtant, c’est là où j’en suis aujourd’hui et peut-être que demain je serai complètement ailleurs. Peut-être qu’un domaine complètement différent viendra susciter mon intérêt, et je laisserai la vie m’emporter ailleurs si j’ai le sentiment que cela peut me rendre heureuse en fin de compte.

Alors, j’aimerais te dire d’arrêter de t’en vouloir de ne pas être exactement là où tu avais planifié être! Tu rêvais de te marier avant tes 30 et ce n’est toujours pas le cas? Ne panique pas, clairement autre chose d’encore mieux t’attends. Lève la tête et regarde autour de toi! Il faut que tu laisses la vie t’offrir des opportunités inattendues qui pourront te rendre vraiment heureuse.

J’ai longtemps été ce genre de personne qui croyait avoir un contrôle sur ma vie et que tout se passerait comme je l’avais prévu. Et tu sais quoi, la vie m’a surprise tellement de fois! Finalement rien ne se passe comme prévu, mais tout ce qui m’arrive est encore mieux que tout ce que j’aurais pu prévoir. Alors, arrête de t’en faire. Fais ce que tu aimes aujourd’hui, travaille pour ce que tu veux atteindre, mais laisse aussi une petite chance à la vie. Elle te surprendra et je suis pas mal certaine que tu ne le regretteras pas!

N’aie pas peur de changer de cap aussi souvent qu’il le faudra! En faisant ce que tu aimes vraiment, tu seras certaine que tu t’en vas dans la bonne direction, quelle qu’elle soit!

 

Pour ne pas manquer nos prochains articles, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

Valérie Martel Amatrice du #cheatday et grande indécise de la vie, elle rêve de créer le prochain Google ou de passer ses journées à siroter des mojitos au soleil.