All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

J’haïs ma job. Now what?

Par Nerds – le dans Bien-être

Pour le commun des mortels, avoir un emploi est nécessaire. Le Nord-Américain moyen passe 16% de sa vie à travailler, ce qui est beaucoup. Surtout si vous n’aimez pas votre emploi.

Soyons honnête, très peu réussissent à trouver le travail parfait, avec un bon salaire, sans stress et qui assouvit nos passions. Il faut faire des choix, peser le pour et le contre. Un bon salaire vaut-il la peine de subir une quarantaine d’heures hebdomadaires souffrantes? À vous de voir.

Maintenant que vous avez fait votre choix et commencé dans un nouveau bureau, le conte de fées est terminé. Tout est déplaisant. Les autres employés n’ont aucun point commun avec vous, votre patron vous est antipathique et chaque tâche vous remplit d’ennui. Now what?

source: lesaffaires.com
source: lesaffaires.com

Dans ma vie, j’ai rencontré une quantité épouvantable de gens blasés, gardant un emploi qu’ils haïssent simplement par sécurité et peur du changement. N’en faites pas partie!

La première solution est de chercher un changement. Si c’est possible, demandez un transfert, un poste différent, une charge de travail différente selon ce que vous désirez changer.

Ce n’est pas possible? Aucun emploi comparable dans votre compagnie? Il ne vous reste plus qu’une chose à faire.

Démissionnez!

Selon votre budget, attendez de trouver un autre emploi avant de remettre votre lettre de démission à votre employeur, mais agissez. Le plus tôt est le mieux. À l’ère de la technologie, plusieurs sites Internet peuvent vous aider, comme Jobboom ou Monster.ca.

N’oubliez pas de partir en bon terme avec votre employeur actuel, afin d’avoir de bonnes références.

En terminant, petit rappel concernant les références: un ancien employeur n’a légalement pas le droit de fournir de renseignement concernant votre vie privée ou vos renseignements personnels (incluant l’orientation sexuelle, âge, religion, statut civil, vos passe-temps, votre vie familiale, etc). De plus, tous les renseignements négatifs doivent être dûment documentés (par exemple, des absences excessives).

Dans le cas contraire, il est très facile de poursuivre votre ancien employeur pour diffamation et, bien entendu, de gagner des dommages et intérêts.

Par Frédéric Asselin
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur Nerds? Envois un courriel à [email protected]!

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Je juge donc je suis

Je juge donc je suis

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.