All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Notre relation «fast forward»

Par Éliza Lafond – le dans Bien-être, Santé, Sexe

On a laissé la soirée nous emporter alors que la vie, elle, avait tout calculé: elle nous a joué une chanson d’amour à tue-tête dans le centre-ville pour qu’on se rapproche l’excitation de nos deux corps. Elle est entrée en scène pour nous dire; «Ici les cocos, faut que vous ressentiez l’amour que les deux personnages ont un pour l’autre. » Pour nous imposer un feeling comme pendant un acte de love dans un film.

On est devenu, en une soirée, deux personnages d’un film à l’eau de rose avec les tours de langues excitées et maladroites à la fois, pis de caresses qui nous flattent le corps pis qui nous chatouillent l’intérieur du cœur.

On n’a pas laissé nos deux cœurs se tourner le dos. Tu as planté ton nom direct dans le mien, pis c’était impossible de le sortir de là. Les sifflements pis les vibrations de mon cellulaire arrivaient à tout moment du jour. Pis ça illuminait mes journées.

On s’est gratté le dedans de l’intimité; on s’est laissé s’ouvrir les bobos antérieurs un pour l’autre pis on s’est découvert nos grains de beauté les mieux cachés pour la première fois.

Pis là, mon cellulaire vibre une journée sur deux maintenant. Ton nom s’est déplacé de mon cœur à ma tête avec les millions de questions qui tournent en rond. Les « Bon matin! » n’arrivent plus aussi spontanément et surtout je sens qu’ils ne sont plus envoyés avec le poil de ton corps qui frissonne malgré le 27 degrés d’été.

Et ce soir, tu es là à me raconter façon fast forward tous les projets futurs que tu as envie de vivre, ceux dont je ne ferai pas partie. Tu es pressé de continuer ta vie ou plutôt pressé de quitter la mienne. Je le vois dans la façon que tu as à me regarder le dedans des yeux.

Tu te la joues gars mature de 30 ans qui m’explique les détails du pourquoi alors que je suis dans le mood fille de 23 ans qui a l’orgueil étampé dans le visage avec le sourire le plus fake qui soit. Tsay, le sourire qui donne mal aux joues jusqu’au plus profond du cœur. Parce qu’en dedans ça ne va pas. Ça ne va juste pas. Les chatouilles dans le corps, c’est maintenant le stress qui me gruge l’estomac.

crédit photo: chicagonow.com
crédit photo: chicagonow.com

Tu as refermé la porte derrière toi, la porte de notre histoire à l’eau de rose. Celle où les personnages étaient sensés s’aimer pour toujours alors que tu n’as fait qu’un aller-retour.

J’ai eu l’imagination un peu plus grande que ce que la réalité avait à nous offrir. J’pensais j’avais trouvé l’amour, mais ce sera pour une autre fois.

D’ici là, j’ai le cœur en mode fast forward pour oublier que t’es pas resté, jusqu’au jour où quelqu’un va peser sur play pour l’éternité.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -