All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Un parcours de toute beauté

Par Nerds – le dans Beauté, Carrière, Mode
Tu trippes petits pots et looks de stars? Je te présente une fille pétillante qui en a fait son métier! Jeune et dynamique, Katherine Lalancette, directrice beauté au magazine Loulou, a tout pour nous inspirer. Elle a accepté avec enthousiasme de nous parler de son parcours, de son travail pour le magazine et, bien sûr, de stars et de beauté. Bonne lecture!
Katherine Lalancette, directrice beauté au magazine Loulou (à droite) Crédit photo : Laurence Leduc
Katherine Lalancette, directrice beauté au magazine LOULOU (à droite)
Crédit photo: Laurence Leduc

Comment as-tu choisi ce que tu voulais faire dans la vie?

J’ai toujours aimé écrire et été curieuse de connaître l’histoire des gens. C’est ce qui m’a attirée en premier. Mais je n’aimais pas écrire à propos de moi, ni écrire de la fiction. J’aimais ce qui est vrai, même côté lecture. Je préférais les biographies et les livres inspirés de faits vécus. Je suis allée au cégep en français à Brébeuf et j’écrivais pour le journal étudiant anglophone. Je ne sais pas pourquoi, je trouvais que c’était plus facile pour moi d’écrire en anglais qu’en français. J’ai choisi d’aller à Concordia, où il y avait un programme réputé en journalisme. Je me suis lancée là-dedans, alors que tous mes amis voulaient devenir avocats, médecins et comptables.

As-tu continué tes études après ton bac ou es-tu allée travailler tout de suite?

J’avais des plans de faire une maîtrise et de voyager pendant un an, mais finalement, je travaille depuis que j’ai fini. Je voulais aller à Columbia, à New York, mais j’ai eu un stage tout de suite après l’école, à la Gazette, et j’ai adoré ça. Les gens m’ont vraiment encouragée. Puis, tout de suite, il y a eu une ouverture de poste à LOULOU. J’ai appliqué et je l’ai eu. Je suis là depuis 3 ans et demi environ. J’avais commencé à faire de la pige pendant mes études, donc je les connaissais et j’avais une belle relation avec eux.

As-tu commencé comme journaliste où es-tu devenue directrice beauté tout de suite?

J’ai commencé comme rédactrice beauté. Il y avait une autre directrice beauté à l’époque. J’ai été chanceuse, car elle m’a donné beaucoup de liberté. Alors, j’ai eu la chance de développer de nombreuses compétences et quand elle est devenue rédactrice en chef adjointe, j’ai eu l’occasion de reprendre son poste. Tout s’est fait très naturellement, en un an, je suis devenue directrice beauté. Au début, il n’y avait pas de rédactrice beauté pour me remplacer, alors je faisais les deux, mais maintenant, Camille travaille avec moi comme rédactrice.

En quoi consiste le métier de directrice beauté?

Tout ce qui est contenu beauté est sous ma tutelle. J’aime ça parce que quand on est rédactrice beauté, souvent on n’a pas le contrôle sur toutes les parties. Parfois, on peut proposer son propre contenu, comme on m’a permis de le faire, mais parfois on se fait assigner des articles. On ne s’assoit pas avec la directrice artistique pour discuter de la maquette. La directrice beauté part vraiment de A à Z. C’est elle qui a les idées de sujets et qui décide de la façon dont ils seront traités. Elle supervise l’écriture, l’édition, la maquette, la production, comment ça va apparaître sur le Web, sur la tablette, dans le magazine… C’est vraiment ton petit bébé à toi!

Crédit photo : Laurence Leduc
Crédit photo : Laurence Leduc

À quoi ressemble une journée dans la vie d’une directrice beauté?

Je crois que c’est la meilleure partie de mon métier, ce n’est jamais la même chose. C’est toujours différent. Il y a des jours où je vais au bureau et je prends mes courriels, où j’éteins des feux (il y a toujours des urgences) et d’autres jours où je me réveille au Maroc pour découvrir comment on fait de l’huile d’argan. C’est très diversifié.

Quel aspect de ton travail préfères-tu?

Voyager! J’en ai beaucoup l’occasion. Jusqu’à l’âge de 21 ans, je n’avais jamais pris l’avion. Pour moi, c’était un rêve et ça faisait longtemps que j’en avais envie. Je suis plus que satisfaite et je suis vraiment gâtée. Je visite des destinations de rêve et je vois des choses que je n’aurais jamais pu voir de ma vie!

Quelles qualités personnelles faut-il pour pratiquer ton métier?

La créativité est très importante, surtout quand on fait quelque chose d’assez ciblé, comme en beauté. Contrairement à la mode, ça ne change pas énormément, le maquillage, les cheveux, les soins de la peau, ça se répète un peu. Il faut toujours traiter le sujet avec un angle différent, essayer de trouver la nouveauté et rendre ça excitant pour la lectrice. Il est aussi important de rester au courant, de savoir ce qui se passe, pour pouvoir informer les lecteurs et pour éviter de se faire voler le scoop. On doit aussi savoir prendre la critique, car ce n’est jamais personnel, c’est dans le but de produire un bon magazine.

Crédit photo : Laurence Leduc
Crédit photo: Laurence Leduc

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui rêvent de pratiquer le même métier que toi?

Lisez autant des blogues que des journaux et des magazines. Restez informés pour savoir ce qui se passe. Une bonne porte d’entrée est de faire des propositions d’articles si on est à la pige ou étudiant et qu’on veut écrire pour un magazine qu’on adore. Proposer un sujet peut toujours fonctionner, mais il faut connaître le créneau du magazine et savoir ce qui a été fait. Ça paraît très mal de proposer quelque chose qui a été fait il y a deux mois. Et il faut connaître son sujet! Si on veut se spécialiser dans la beauté, il faut savoir qui sont les maquilleurs et les coiffeurs de l’heure, les marques qui viennent de sortir, pourquoi elles sont spéciales, d’où ça vient, ce qui les distingue et savoir qui sont les mannequins du moment.

Quelle est ton expérience la plus mémorable?

Je viens d’aller aux Grammys, ça m’a vraiment marquée. C’était comme un rêve d’y aller un jour et j’en ai eu la chance il y a deux semaines, c’était vraiment spécial. C’est le genre de chose que tu ne penses pas que ton travail te permettra de faire un jour, mais ça arrive, c’est incroyable.

Rencontres-tu parfois des célébrités?

Oui, souvent! C’est sympa, elles ne sont jamais comme on se les imaginait.

Y a-t-il une célébrité qui t’a marquée?

J’ai vraiment aimé les jumelles Olsen, parce que quand j’étais jeune, j’aimais beaucoup leurs films. Elles sont toutes petites, cutes et gentilles.

Comment s’est passé ton voyage aux Grammys?

C’était fou! C’était le meilleur voyage de ma vie. On aurait dit que toutes les étoiles étaient alignées et que tout allait toujours pour le mieux. Le lendemain de la cérémonie, je faisais de la télé en direct de L.A. qui était diffusée au Canada sur City tv. J’ai seulement dormi trois heures parce qu’il fallait qu’on enregistre à six heures, comme c’était en direct à neuf heures ici. C’était intense, je devais préparer ma chronique en arrivant des Grammys, j’ai enlevé ma robe et dans mon lit, j’ai googlé les looks, parce que je n’avais pas eu le temps de les voir, car j’étais allée tout de suite dans le Staples Center pour regarder le spectacle, et il fallait que j’aie quelque chose à dire.

Ensuite, je me suis réveillée à trois heures et ils étaient vraiment gentils, ils m’avaient envoyé un maquilleur et un coiffeur pour me préparer dans ma chambre, alors je n’avais pas besoin de faire ça. Il avait maquillé Louise Roe, qui est une célébrité, le soir d’avant, alors c’était un traitement de star, je capotais! Puis, je suis allée faire ma capsule et  j’ai passé la journée à tourner des vidéos avec le manucuriste de Jennifer Lopez. C’était une journée vraiment agréable.

Testes-tu souvent de nouveaux produits?

Tout le temps! Parfois, ce n’est pas amusant. Une peau, c’est sensible et parfois ça réagit mal, mais ça fait partie de mon travail de toujours essayer de nouveaux trucs, alors j’essaie de le faire, mais j’ai déjà eu des réactions horribles sur le visage. J’ai déjà testé un soin pour les cheveux qui les a vraiment abîmés. Mais j’adore ça, je suis encore excitée quand j’ouvre des emballages de produits.

Quelle célébrité t’inspire le plus?

Ça change continuellement. J’ai toujours vraiment aimé Sienna Miller. J’aime aussi beaucoup les icônes des années 60 comme Jane Birkin et Brigitte Bardot, c’est un style que j’apprécie. J’ai eu une phase il y a longtemps où j’aimais vraiment Kendall Jenner, je crois que c’est terminé, mais elle est encore très hot.

Comment décrirais-tu ton look?

Il est assez éclectique, ça dépend un peu de qui j’ai envie d’être cette journée-là. Je dis toujours à mon chum que pour moi, c’est comme me déguiser. Il ne comprend pas pourquoi ça me prend autant de temps le matin et pourquoi j’aime autant magasiner. Dernièrement, j’essaie d’être un peu plus printemps, alors je porte un peu plus de couleurs pastel. J’ai un faible pour les vêtements assez féminins, mais sans être trop girly. Je n’aime pas vraiment le rose, ni les fleurs, je préfère les choses qui accentuent la forme féminine. Un peu sexy, mais éclectique, un peu bohémien parfois. L’été je suis boho à fond, l’hiver, je suis un peu plus moderne.

Quel est ton rituel beauté préféré?

Je raffole des soins de la peau. J’adore faire des facials à la maison, prendre le temps de laver mon visage, de m’exfolier, les masques et les sérums. J’aime prendre soin de ma peau, je trouve que c’est très important.

As-tu des trucs beauté à partager avec nos lectrices?

L’écran solaire est un indispensable. Avant, je n’y croyais pas, je n’en mettais pas tous les jours, seulement pour aller à la plage, mais à force de rencontrer des dermatologues… On se fait sans arrêt dire qu’on doit toujours mettre de l’écran solaire d’au moins 50 sur le visage chaque jour, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse beau. Je suis maintenant disciplinée, j’y crois et je vois une différence. J’encourage tout le monde à le faire.

C’est aussi bon de trouver un bon nettoyant pour son visage parce que ça part de là. Une belle peau doit être propre. On doit toujours nettoyer son visage le soir. J’aime bien les brosses Clarisonic, bien qu’elles soient un peu chères. Je suis également un peu accro à l’huile de noix de coco, qui fonctionne bien sur tout, on peut l’utiliser comme démaquillant pour les yeux, comme masque pour les cheveux, comme hydratant pour le corps, pour cuisiner.

S’exfolier est également quelque chose que les gens ne font pas souvent. Si on a une peau sèche et qu’on met de la crème par-dessus, elle ne sera pas absorbée. Il faut d’abord retirer les petites cellules mortes avec un exfoliant.

Finalement, un des trucs que les maquilleurs répètent toujours est l’illuminateur, en poudre ou en crème. On l’applique sur les points saillants du visage comme l’os de la pommette l’arrête du nez, sous le sourcil. Ça donne beaucoup d’éclat au visage.

Ta destination de rêve?

Je ne suis jamais allée en Turquie ou en Grèce. Mais j’ai eu la chance de visiter des destinations merveilleuses récemment. Je suis allée en Corse, au Portugal et au Maroc.

Crédit photo : Laurence Leduc
Crédit photo: Laurence Leduc

Une chose est sûre, beaucoup de filles de notre âge rêvent de travailler pour un magazine comme LOULOU. Et Katherine est le parfait exemple pour montrer qu’avec beaucoup de travail et en fonçant, on peut parfois aller bien loin!

Par Gabrielle Turcotte
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de beauté

Vernis à ongles: les tendances automne-hiver 2019-2020 à ne pas manquer!

Vernis à ongles: les tendances automne-hiver 2019-2020 à ne pas manquer!

Beauté green: une approche naturelle et éthique des cosmétiques

Beauté green: une approche naturelle et éthique des cosmétiques

Les meilleurs shampoings bleus pour un blond parfait

Les meilleurs shampoings bleus pour un blond parfait

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.