All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Un seul conseil avant de commencer la course à pied

Par Annick Gendron – le dans Bien-être, Forme, Santé
Le monde de la course à pied est fascinant à observer. On y remarque une communauté de gens partageant tous la même passion, mais chacun ne jurant que par SA technique. « Il faut courir sur le devant du pied, j’ai vu ça à l’émission Découverte », « ça a l’air que c’est mieux de courir nu-pieds » ou encore « as-tu essayé les bas de compressions? Ça te prend ça pour performer! » Parmi toutes ces recettes magiques menant, semble-t-il, au succès, on s’y perd complètement. Qui écouter? Qui a la recette gagnante? 

Avant toute chose, il est important de comprendre que chaque être humain est différent. Postures en cyphose, d’autres en lordose. Genoux alignés vers l’intérieur, d’autres vers l’extérieur. Pieds plats, pieds creux, jambes longues, courtes, inégales… Tous les modèles existent! Ceci dit, tout comme il est tout à fait utopique de croire qu’un médicament puisse soigner toutes les maladies du monde, est-il logique de croire qu’il existe une technique, un accessoire ou un secret pour régler les différents maux de tous les « modèles » de coureurs? Tout à fait illogique! Il existe un principe d’entraînement nommé « l’individualité ». Il signifie que chaque individu est différent et que chaque individu nécessite donc des modalités d’entraînements différentes.

C’est en me basant sur ce concept que j’ai découvert LE secret de la réussite universelle de la course à pied, le vrai. Celui que l’on cherche tous. Le Graal des coureurs. Il s’agit d’un outil miracle accessible à tout le monde qui s’appelle : écouter son corps avant celui des autres. Comment l’utiliser? Premièrement, il faut analyser sommairement sa technique de course : type de foulée, type de chaussures, accessoires utilisés… En deuxième lieu, il faut se poser les questions suivantes : « est-ce que je ressens de la douleur pendant ou après la course? » et « suis-je satisfait de mes performances actuelles? » À la lumière de ces réponses, il suffit de conclure le tout en se demandant : «ai-je donc vraiment besoin de changer quelque chose à ma course? »

Nous vivons dans un monde où l’on cherche continuellement la facilité, le raccourci. Nous voyons les publicités de nouvelles chaussures miracles et des documentaires sur « la foulée optimale » et on veut absolument profiter de cet outil révolutionnaire. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer l’effort d’adaptation qu’exige ces changements sur le corps. Dans un sport comme la course à pied qui engendre des impacts importants sur les membres inférieurs, chaque moindre changement de patron demande une grande adaptation au corps. Cette adaptation doit se faire progressivement. Si on change quelque chose, il faut être patient parce que oui, on recommence pratiquement à zéro. C’est donc la raison pour laquelle il faut éviter de changer pour des raisons peu convaincantes, comme pour suivre la mode ou pour faire comme son voisin « procourse ». Il vaut la peine d’analyser correctement ce que l’on cherche à réaliser par la course, ce que ce nouvel outil est susceptible d’apporter et finalement, conclure s’il en vaut la chandelle.

runningweheartit

Trop souvent, nous voyons des bons coureurs changer leur style de course de peine et de misère parce qu’il semblerait que ce nouveau style « révolutionnaire » soit mieux. Trop souvent, nous voyons ces mêmes coureurs se blesser par la suite et être forcés d’arrêter pendant de longues périodes de réhabilitation. Trop souvent nous voyons des débutants abandonner et se dire que finalement, la course n’est pas pour eux parce qu’ils ressentent un grand inconfort et n’en retirent ainsi aucun plaisir. La course à pied reste un loisir, un sport plaisant. Certains courent pour se vider la tête, certains pour écouter de la musique, et d’autres pour dépenser leur surplus d’énergie. Peu importe la raison, l’important est de bouger. Tout le monde peut courir.

Alors, trouvons nos chaussures les plus confortables et allons courir chacun à la manière qui nous convient. De toute façon, n’est-ce pas actuellement déjà ça le monde de la course à pied? Un monde où tous ne jurent que par leur technique miraculeuse? Continuons donc avec cette philosophie, mais dans l’individualité, le confort personnel et l’honnêteté cette fois.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

LGBTQuoi? Le lexique LGBTQ+ expliqué en termes simples

LGBTQuoi? Le lexique LGBTQ+ expliqué en termes simples

Et si je me faisais confiance?

Et si je me faisais confiance?

Sixtine Pinot -
5 exercices aérobiques rapides à intégrer à ta routine

5 exercices aérobiques rapides à intégrer à ta routine

Nerds -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -