All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Apprivoise-moi, s’il te plaît

Par Amélie Desmarais – le dans Chroniques
Tu me trouves intense, spontanée, imprévisible. Tu trouves sûrement que je suis sauvage et étrange. Tu crois peut-être aussi que je suis une célibataire aigrie par le temps. Tu en viens probablement à la conclusion que je ne m'intéresse pas vraiment à toi.

Ça fait plusieurs années que je suis seule, que j’ai appris à m’arranger toute seule, à ne pas compter sur l’autre moitié qui est supposée me compléter. Ça fait trois ans que j’apprécie le fait d’être indépendante, que je fais ma p’tite besogne sans rendre de compte à personne. Ça fait autant de temps que je vis au gré des jours et que je prends des grosses décisions sans me soucier de ce que mon partenaire pourrait penser.

young-woman-1192018_960_720Unsplash

L’antithèse du nomade

Retour forcé dans ma ville natale, j’ai dû me réinstaller. Aucune attente, aucun plan, sauf celui d’acquérir de l’expérience dans mon domaine pour une durée indéterminée. Évidemment, ça ne se planifie pas les rencontres. Pis justement c’est là que t’es tombé dans le décor. J’ai jamais demandé ça, une relation, mais t’es là et je me laisse porter doucement…

Je te vois avec tes rêves, ton emploi stable, tes projets d’achat de maison. Pis honnêtement, ça me fait tripper… pour un gros 20 secondes. Si c’est là que tu veux être, je le respecte, mais de mon côté je ne suis pas rendue là. Je me vois pas signer un bail d’un an parce que ma vie n’est pas assez stable. J’ai même de la difficulté à me projeter dans trois mois.

Je rêve déjà de mon prochain trip. LAustralie? La Thaïlande, peut-être? Et puis, pour combien de temps? Quand je pense à ça, je peux respirer, je me sens vivre. Quand je pense à toi dans ce portrait-là, avec moi, j’aime ça. Ça me fait sourire. Mais est-ce que toi t’es vraiment prêt pour ça, pour cette vie-là?

mainsunsplash

Prendre le temps

Je t’épargne toute la bullshit de mes relations antérieures, parce que c’est pas ça le problème ici. Le problème, c’est moi. Tout simplement.

Je suis pas facile, je sais. Si tu veux me prendre par la main, demande-le-moi. Si tu veux m’embrasser, demande aussi. Je n’aime plus les surprises parce que j’ai oublié comment ça marche ces affaires-là.

Pardonne-moi de ne pas te faire la place qui te reviendrait immédiatement. Pardonne-moi de ne pas t’impliquer et t’ouvrir mon coeur rapidement. Vois-tu pas que j’ai oublié comment c’est d’être à deux?

Tout le monde mérite de vivre à deux, même les nomades. Alors, j’espère que tu sauras m’apprivoiser avec mon tempérament incertain, mes envies spontanées et mon âme vagabonde. Parce qu’en dessous de tout ça, y’a un petit être humain qui demande juste à être accepté et aimé tel qui est.

Plus de chroniques

Dénoncer, une décision difficile

Dénoncer, une décision difficile

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Ma marraine la bonne fée

Ma marraine la bonne fée

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Amélie Desmarais

Vagabonde dans l’âme, mais relationniste dans la vrai vie, Amélie sait porter plusieurs chapeaux. Elle aime les voyages, la cuisine et le vélo!