All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

En dépression? Je comprends ton vide et ta douleur (suite et fin)

Par Charles L'Heureux – le dans Bien-être, Psycho

Cet article est la suite de celui-ci: En dépression? Je comprends ton vide et ta douleur. Je vous invite à le lire parce que ça aide vraiment dans la logique des choses. Si tu aimes voir le monde brûler, tu peux faire l’inverse…  Bref, allons-y!

J’ai fini à l’hôpital pendant 6 mois

C’est rare que je dis ça, mais Facebook a sauvé ma vie. Je suis le genre de personne qui écrit beaucoup sur les réseaux sociaux. Je partage souvent mes états d’âme, mes positions politiques et des vidéos de chats. Lorsque j’étais au plus bas de mes émotions, j’ai mis ça sur Facebook le 29 décembre 2010:

going_up

Un peu accro à la technologie, je dois avouer. Cependant, après avoir écrit ce message-là, j’étais prêt à partir. Tout était en place pour en finir. Mais on a reçu un coup de fil vers 22h15. La personne au bout du fil s’inquiétait réellement pour ma santé. C’est à ce moment que ma vie a changé. Si ça n’avait pas été de cet appel en pleine nuit et des intervenants sociaux qui se pointent en plein milieu de la nuit, je ne serais pas là pour en témoigner aujourd’hui…

J’étais quand même pissed off au plus haut point intérieurement. Je venais de rater ma chance. Vous savez, lorsqu’on est dépressif et suicidaire, on a l’impression de tout échouer dans la vie. Manquer une tentative de suicide est donc aussi un échec. On se sent encore plus comme une merde après ça! Le point positif est que la vie vous offre une deuxième chance. En effet, lorsqu’on ne va pas jusqu’au bout, il reste encore une partie de nous qui est prête à se battre.

Suite à cela, on m’a placé dans un hôpital (avec mon accord) pour me surveiller, mais aussi faire un suivi afin que je me débarrasse de ce fardeau. J’ai continué l’école pour finir mon secondaire. Puis, mon grand-père est décédé en avril 2011, vers la fin de ma thérapie. Suis-je retombé en dépression? Absolument pas! L’aide que j’ai reçue m’a fait découvrir qu’il y avait d’autres moyens d’en finir avec ce cercle vicieux. On m’a appris à relaxer, à communiquer et à me vider l’esprit avec la musique.

C’était la fin de mon calvaire. Un gros You Beat The Final Boss!

Ça fait encore mal, mais on vit quand même avec

Lorsque je parle de ma dépression, je le montre avec l’exemple du Pheonix. Cet oiseau de feu qui renaît des cendres de son prédécesseur. Ce passage m’a donné un cadeau qui peut aussi être un fardeau. Celui de l’empathie profonde. La faculté de comprendre la douleur des autres et l’absorber. Quand je vois quelqu’un pleurer, ça me donne la même émotion. Lorsque je vois la douleur que le monde porte sur ses épaules, ça me rend triste. Je deviens une grosse boule d’émotions prête à éclater. Cependant, ça m’a outillé pour aider les gens, les écouter attentivement et leur donner de l’énergie.

Jamais je n’aurais pu être l’entrepreneur que je suis aujourd’hui sans ce passage dans la dépression. Ça m’a fait découvrir que la vie a un sens. Qu’il faut en profiter le plus possible parce qu’en un clin d’oeil, elle peut disparaître.

Je ne pourrai jamais me défaire de cette plaie. C’est maintenant une partie intégrante de moi. Cependant, ça me rappelle qu’il ne faut jamais lâcher prise, qu’il faut se battre et qu’il faut aussi s’entourer de bonnes personnes. Que peu importe ce que la vie nous réserve, il faut y faire face et avancer un pas à la fois, toujours vers l’avant.

New_chance_depressionPexel

Tout ça pour dire que je te comprends

Je te parle one-on-one en ce moment. Toi qui lis cet article en te demandant si ça vaut la peine de quitter ta vie. Toi qui penses sérieusement à baisser les armes de ta Bastille! Toi qui as peut-être juste le «blues de novembre». Je comprends ce que tu ressens lorsque ce vide te pogne en dedans. Lorsque le gris morose te vole ton bonheur. Lorsque tu sens approcher ce gouffre. Je comprends.

Sache que tu n’as pas à combattre seul;
Sache que tu n’es pas le seul dans cette situation;
Sache que tu es aussi important à mes yeux que ma propre vie.

Je veux aussi te dire qu’il y a de l’aide partout autour de toi et qu’il peut être difficile de dire: «Help me, please…» N’hésite pas une seule seconde à en parler. C’est en se renfermant sur soi qu’on s’enfonce encore plus dans la dépression.

Pour les autres… c’est peut-être une blague pour vous, un passage de la vie ou même un gros manque d’attention. Cependant, l’ignorance est la pire arme que vous puissiez donner à une personne dépressive. Le sentiment de solitude et d’incompréhension que vous pouvez démontrer au quotidien ne fait qu’empirer les choses. Encore une fois, n’hésitez pas à tendre une main chaleureuse, ne serait-ce qu’en étant à l’écoute.

Au final, on a tous ce petit vide en nous. Il faut juste lui donner un peu d’amour et essayer de trouver les couleurs dans la palette grise de novembre. Si jamais ça ne tourne pas rond, mon oreille et mon temps seront toujours là pour toi.

Ressources disponibles
Association de la prévention du suicide: 1-866-277-3553
Mon adresse courriel: bonjour@charleslheureux.com

Vidéo récente
- Bien-être

Devrais-tu essayer l'entraînement HIIT?

Plus de bien-être

5 applications pour t’aider à relaxer

5 applications pour t’aider à relaxer

Nerds -
Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Marie-Pier Hamon -
Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Marie-Pier Hamon -