All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Solitudes isolées

Par Nerds – le dans Divertissement, Santé

Connaissez-vous la misère?

Récemment, j’ai côtoyé une certaine misère. Ça m’a fait réfléchir.

Cette misère, c’est l’isolement. L’isolement que trop de gens subissent. L’isolement derrière une petite porte d’appartement qui nous laisse entendre la télé qui joue, encore et encore. L’isolement dont la seule fenêtre est un petit œil magique dans la porte.

L’isolement dans ces appartements où la solitude résonne jusque dans le corridor.

Cette misère, c’est une vie dans la marge. Ce sont ces personnes qui ne font pas partie du texte ni du papier. Ils ne sont pas encre, marque, commentaire. Ils ne disent rien. Ils ne sont même pas une tache de café sur la feuille. En fait, ils ne vivent même pas dans la marge, ils sont tout simplement en dehors du portrait. On ne devrait pas parler de marginalisation, mais d’absence. On ne sait tout simplement plus qu’ils sont là.

On les a discartés, sous prétexte qu’ils ne sont pas utiles. On les condamne à devenir de ceux qui passent leurs vies à ne pas se faire remarquer. À être celui ou celle à qui personne ne parle. Ils ne sont plus utiles qu’à acheter les trucs qu’on leur vend, à gonfler les cotes d’écoute. C’est tout.

La solitude et l’isolement dont trop sont victimes sont une forme intense de pauvreté. Cette vraie pauvreté qui me permet de remettre en question toutes mes notions d’économie, toute ma conception de justice sociale et de développement humain. La vraie misère, c’est celle de ne faire partie de rien, même pas de la société.

Vous connaissez la pyramide de Maslow?

Au premier étage, il y a les besoins physiologiques (évidemment) : manger, dormir, faire pipi, faire caca. Au deuxième niveau, c’est la sécurité : on ne parle pas de sécurité contre les attaques terroristes ici, on parle de savoir qu’on ne se fera pas manger demain matin par un animal féroce et très carnivore, savoir qu’on a ce qu’il faut pour se nourrir, savoir qu’on aura une place ou dormir ce soir.

Le troisième point est celui de l’amour, de l’appartenance. Sentir qu’on a d’affaire ici, qu’on fait partie du groupe.

source-wholeselftherapy.com
Source : wholeselftherapy.com

Pour le premier, on sait tous que bien des gens en manquent. Les p’tits enfants en Afrique n’ont pas de nourriture, on a tous vu ça à Vision mondiale. C’est super triste. J’ai bien hâte que ça soit fini, mais je crois qu’on est bien loin de ça, je vous explique dans quelques instants.

Pour le second niveau, on a tous déjà vu un sans-abri qui se bat à sa façon pour avoir une place ou dormir, quelque chose à manger ce soir. C’est triste. Ça aussi j’ai bien hâte qu’on en finisse. Denis Coderre a l’air de vouloir s’en charger. On apprécie la bonne intention, mais on sait bien qu’il aura besoin d’un peu de chance.

Le troisième point passe pas mal plus inaperçu. L’appartenance, ce n’est pas vraiment notre souci. On a donné un logis, une pension alimentaire, qu’est-ce que tu veux de plus maintenant?

Idéalement, peut-être que ce monde-là voudrait des amis?

Et pourquoi est-ce qu’on n’arrive pas à leur en fournir? Pourquoi est-ce qu’on perd contact avec la misère une fois rendus au troisième palier de la pyramide?

Parce qu’il existe, selon moi, une autre solitude. Un autre isolement.

Cette autre solitude, c’est celle des néo-bourgeois, cachés dans leurs petits châteaux de cure-dents, les nouveaux rois et les nouvelles reines de la modernité se couvrent les yeux pour ne pas voir ce portrait que j’essaie tant bien que mal de décrire : celui où trop de gens sont coincés au troisième niveau.

Cette autre solitude profite de la vie en consommant une quantité phénoménale de cocktails, vit à travers son horaire, trouve sa place dans son agenda chargé, se complaît à être débordé. Après tout, que serait la fin de semaine sans la semaine?

Cette autre solitude s’éloigne autant que possible des pauvres gens. Monte les fenêtres et part l’air conditionné quand la lumière est rouge dans le mauvais quartier. L’isolement compte aussi quand on est du bon côté de la clôture. Il n’y a pas moins de clôtures qui séparent les deux univers.

Cachés derrière nos petits remparts fragiles, la permanence de l’objet s’efface. Quand on ne voit plus le problème de l’inégalité, c’est qu’il n’est plus là.

source-cangethewind.org
Source : cangethewind.org

En pleine campagne électorale, j’ai entendu dire du haut d’une banlieue de Québec, d’un homme faisant soigneusement son terrassement, que : « dire que 200 000$ par année c’est beaucoup et qu’il faudrait augmenter l’impôt à ce salaire-là, je ne suis pas d’accord. Je ne me considère pas riche avec mon salaire». La veille, j’étais dans un appartement crasseux, propriété d’un marginal qui écoutait seul du Metallica, faute d’avoir l’argent pour se payer un billet pour le spectacle ayant lieu dans le nouvel amphithéâtre.

Triste de savoir qu’on peut gagner 200 000$ sans savoir que la pauvreté existe quelques rues plus bas et sans savoir qu’avec ce salaire-là, on gagne 6 fois le salaire moyen canadien. Intéressant de voir qu’on se considère quand même pauvre avec 200 000$ par année. La pauvreté serait-elle autre que monétaire?

Fascinant de voir que ces deux solitudes s’éloignent de plus en plus. S’appauvrissant d’un bord comme de l’autre, tranquillement.

J’espère que vous ferez partie du texte, que vous ne serez pas dans la marge. Mettez-y votre couleur, mettez-y vos idées, versez-y un peu de café, mais faisons-le ensemble. Soyez du récit commun, ayez votre réseau. Passez au quatrième étage, escaladez votre pyramide. Faites partie du «nous».

D’où que vous venez et où que vous soyez, brisez l’isolement.

Par Sébastien Verret
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.