All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La grande séduction

Par Nerds – le dans Opinion, Société

Jeudi, 17h, l’épicerie du coin. Une dame d’un certain âge m’aborde : « Comme ça fait du bien de voir votre beau teint foncé en plein hiver ». Samedi, 19 h, dans une station-service : « Ouin, y fait pas mal frette. Vous devez pas être habituée à cette température-là. Vous venez d’où? ».

Puisque j’habite dans une petite ville (abritant au plus quatre Noirs et quart en m’incluant), des questions et des remarques comme celles-ci, j’en ai entendu mille. À force d’interrogatoires bon enfant et de commentaires impromptus formulés par de purs inconnus, j’en suis venue à la conclusion qu’il se pouvait que la personne qui m’aborde n’ait jamais parlé à une Noire de toute sa vie.

Cette idée de première rencontre a fait son bout de chemin dans ma tête… jusqu’à m’obnubiler. Je devais saisir l’opportunité de devenir une représentante, une ambassadrice de marque. J’en étais rendue à me faire un devoir d’être parfaite aux yeux des gens que je croisais par hasard et qui m’abordaient. J’avais toujours le bon mot, une attitude irréprochable et ma technique de smize était on point. J’étais charmante. Je répondais toujours avec plaisir (parfois feint, j’en conviens) aux sempiternelles questions des madames de centre d’achat.

Je m’étais donné une mission d’évangélisation. Je répandais la Bonne Nouvelle : les Noirs sont aimables. J’avais besoin de rétablir l’équilibre. En étant gentille jusqu’à l’écœurement, je voulais démonter que les Noirs ne sont ni des voleurs de télé (ou d’autres articles ménagers), ni des proxénètes ou des vendeurs de drogues – ou du moins, pas tous.

Source : Giphy
Source : Giphy

En ayant échangé quelques formules de courtoisie avec madame X, le soir venu, elle pourra dire à son Roger et leur parenté au grand complet qu’elle a parlé à une Noire et que, contre toute attente, elle avait été très gentille.

Si on est en mesure de reprocher à l’ensemble d’une communauté des actes répréhensibles perpétrés par quelques individus de ce même groupe, je me disais que l’inverse aussi était possible.

Pourtant, il fallait bien plus que quelques mots échangés entre deux comptoirs réfrigérés d’épicerie pour effacer des années de préjugés. Tout genre, ethnie, religion ou orientation sexuelle vient avec son lot de stéréotypes, mais chaque individu propre, n’en porte pas tous les clichés.

Par Annabelle MG
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Opinion

Supprimer ton ex de Facebook: les pour et les contre

Plus d'opinion

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Marie-Pier Hamon -
Être une grosse râtée.

Être une grosse râtée.

Ève Landry -
World Press Photo, une année particulière sous la lentille

World Press Photo, une année particulière sous la lentille

Émilie Bossé -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.