All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La folie du bio : la malédiction de vouloir être en santé !

Par Nerds – le dans Bien-être, Santé

Ces dernières années, j’ai commencé à adopter une nutrition plus saine. J’ai toujours été quelqu’un qui mangeait beaucoup de fruits et de légumes, et je n’étais pas une grande consommatrice de junk food. Je me considérais donc comme étant une personne qui mangeait « santé ». Toutefois, je savais que je pouvais mettre un peu plus d’efforts dans la façon dont je me nourrissais. J’ai donc commençé à acheter de plus en plus des aliments biologiques et locaux (fruits, légumes, pain, jus, huile, produits laitiers, œufs…), de la viande sans hormones et sans antibiotiques, nourri à l’herbe et du poisson sauvage (pas de type élevage). J’ai aussi commencé à utiliser des produits esthétiques biologiques, sans paraben et non testé sur les animaux.

fleur bio

Et voilà que la révolte de mon entourage a commencée :

«Les produits bio c’est une grosse arnaque ! C’est même pas prouvé que c’est vraiment bio ! J’ai vu un reportage et ils faisaient passer ça pour du bio ! T’es folle, acheter bio c’est tellement plus cher ! »

agriculture-biologique

Ok on se calme tout le monde ! Je ne viens pas d’annoncer que je joins une secte. Je comprends qu’il est possible d’être sceptique quant à la certitude des produits biologiques et que de payer 10.00$ pour un paquet de viande hachée, ça chauffe le portefeuille. Mais vous savez quoi, je vais quand même prendre la chance d’acheter et de consommer des produits qui sont « vraiment » «peut-être » meilleurs pour moi. Oui, toi, Monsieur Madame je sais tout, ta viande hachée t’auras coûtée 3.00$, mais moi, au moins, je ne mangerai pas une sauce à spag rehaussée à la pénicilline et mon milkshake, lui, sera aux bananes et non à la tétracycline.

CornFedvsGrassFedBeef-steaksonly

Maintenant, certains d’entre vous s’attendent surement à ce que je sorte de mon chapeau des statistiques à n’en plus finir de Santé Canada, de l’Agence canadienne de l’inspection des aliments ou du FDA (Food and Drug Administration), mais non, je ne le ferai pas. Primo, parce que il y a Google pour ça et deuxio, parce que je ne suis pas ici pour gagner un procès.

Le but de ce billet n’est pas de vous laver la cervelle, mais plutôt d’amener les gens à adopter un merveilleux concept que j’adore et qui s’intitule vivre et laisser vivre. Tout le monde a le droit de consommer ce qu’il désire et ne devrait pas à se justifier constamment. Alors, la prochaine fois que tu me vois manger une grosse salade « bio » un simple bon appétit suffira.

Par Isabelle Levy
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de bien-être

Garder le cap

Garder le cap

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.